production 

si l'amour prenait racine
© 1978 trad - adapt malicorne | hughes de courson

si l'amour prenait racine

c’est une fille que j’allais voir
qui n’avait pas encore quinze ans
elle n’avait pas encore quinze ans
j’allais la voir
son père m’a donné son congé
quel désespoir !

tout garçon qui sert bien son maître
ne fait pas l’amour quand il veut
j’ai bien manqué une seule fois
d’aller la voir la belle me l’a reproché
plus de cent fois

oh reviens donc amant fidèle
ne manques pas d’y revenir
reviens le jour la nuit aussi
mon bel ami
pour toi les portes y sont ouvertes
le jour la nuit

le beau galant n’manqua pas l’heure
il arriva sur la minuit
belle dormez vous sommeillez vous
belle endormie ?
dehors ici je vous attends
de froid transi

montez en haut dedans ma chambre
toutes les nuits je pense à vous
déchaussez vous parlez tout bas
mon bel ami
car si mon père vous entends
morte je suis

ne furent pas deux heures ensemble
que l’alouette chanta le jour
belle alouette belle alouette
tu as menti
quand tu nous chantes le point du jour
n’est que minuit

ah si l’amour prenait racine
j’en planterais dans mon jardin
j’en planterais j’en sèmerais
aux quatre coins
j’en donnerais à ces fillettes
qui n’en ont point
 
 
retour album
gabrielyacoub.com