production 

jours de loire
© 1997 gabriel yacoub | nicola√Įvan mingot

il est des jours qu'on dort il est des jours qu'on boit
des jours qu'on regrette sans trop savoir pourquoi
moi j'ai mes jours de loire qui reviennent souvent
des jours qui n'appartiennent qu'à moi

j'irai voir mon fleuve tout au long de l'année
tout au long des heures reflet dans ses reflets
des moments qui s'étirent jusqu'au petit matin
bras-de-fer et bras d'eau

quand le ciel se déchire que la soirée chavire
les restes du soleil et qu'on ne voit que l'eau
quand cette marée basse qui n'est qu'une illusion
me souffle déjà des mots d'éternité

j'irai voir ma loire j'irai la voir souvent
je coulerai en elle un sablier vivant
puits de mon enfance mes craintes et mes tourments
rêves de sable et d'eau

ma loire se languit
entre la montagne et le reste de l'eau
ma loire se languit des bateaux

prière pour le vent cantique transparent
mes songes liquides et long désir de l'eau
ma loire est un navire mon fleuve est un géant
qui ne charrie que gloire d'autres géants déchus

je pense à ces rivières à l'écume de rien
et plus je m'en éloigne et mieux je m'en souviens
et dans mes jours de loire m'entra√ģnent les courants
qui me ramènent à l'eau

j'irai vers ma loire j'irai la voir souvent
 
 
retour album
gabrielyacoub.com