production 

le bois mort
© 2008 g y / gildas arzel

[je crains de voir ici qu’on traite ces temps-ci
quelques-uns sans merci comme avec le bois mort]

les hordes humiliées paludiers journaliers paysans d’une terre qui ne les nourrit plus
les bandes d’ouvriers tranquilles résignés devant les grilles hautes des fabriques fermées

plutôt que cultiver écussonner boiser on abat on réforme comme avec le bois mort

les meutes bariolées de pitres et de jongleurs radieux contrebandiers d’un pays sans frontière
noblesse de fortune qui sarcle qui marcotte fière terre fumée de restes de bois mort

au lieu de repiquer de planter de semer on taille on arase comme avec le bois mort

tous ceux qui sont venus avec quelque courage suer sur nos chantiers désertés par ceux-ci même
qui ont la crainte du voisin d’à côté des boutures et des greffes de sèves emmêlées

plutôt que cultiver écussonner boiser on abat on réforme comme avec le bois mort

solde pour quelques-uns des restes de ripaille de reliefs à glaner ou de miséricorde
je crains de grande crainte qu’on protège sans honte le bien de quelques-uns d’une haie de bois mort

au lieu de repiquer de planter de semer on taille on arase comme avec le bois mort

on a même tenté sans le moindre embarras de nous faire croire encore en la fatalité
des pauvres des miracles et en la destinée en ont rempli en vrac leur discours à ras bord

plutôt que cultiver écussonner boiser on abat on réforme comme avec le bois mort

si il y a destinée ça sera l'étincelle qui fait jaillir la flamme du fagot de bois mort
à l'orée des perchis viendra de toute part plus vert et plus vibrant un bois plus vif encore

au lieu de repiquer de planter de semer on taille on arase comme avec le bois mort

les jours de solitude de l’âge ou de l’exil quand il n’est de besoin que celui du respect
on tente encore de croire à ces rejets possibles qui viennent après l’hiver sur les bouts de bois mort
 
g y, chant, paysage sonore
kilian arzel, chant, chœurs
gilles chabenat, vielle à roue
yannick hardouin, basse, harmonium
gildas arzel, guitare, dobro, mandoline, harmonica, chœurs
johan delvarre, chœurs
 
retour album
gabrielyacoub.com