production 

tant pis que l'exil
© 1993 gabriel yacoub

fatigué de dessiner mes rêves
dans le sable du bout de mes doigts
fatigué d'attendre une pluie qui ne viendra pas

autant dire d'entrée que je n'ai pas voulu
je n'ai pas demandé à être là
les pieds dans des souliers qui n'ont pas été faits pour moi
tout comme leur humour et leurs filles à marier

un jour je suis parti sans trop savoir pourquoi
j'ai fait comme tous ceux de chez moi
qui sont allé chercher ailleurs ce qu'ils ne trouvaient plus là-bas

j'ai défait mes amours, j'ai défait mes amis
j'ai tout laissé derrière et c'est tant pis
tout ce que je n'ai jamais su y faire avec ma vie
et tous ces souvenirs qui ne sont plus les miens

tant pis que l'exil c'est moi qui l'ai choisi
tant pis que l'exil √©tranger o√Ļ que j'aille
tant pis

j'ai suivi mon chemin de papier
longues files d'attente et de portes fermées
d'abord j'ai été humble et puis je n'ai plus rien été

j'ai travaillé et j'ai fait de mon mieux
gratté la terre jusqu'au milieu
et puis j'ai attendu le corps cassé en deux
j'ai appris à me taire appris à résister

etouffé par les fumées mauvaises
d'un feu qu'on a éteint depuis bien longtemps
une vieille tempête qui ne change rien au temps

je ne reçois plus les lettres du pays
qui me parlaient toujours des cheveux gris
et des vents d'ouest qui un jour m'emporteraient là-bas
o√Ļ tout ressemble encore √† ce que j'ai aim√©
 
figure aussi sur tri
[accordage standard]
 
retour album
gabrielyacoub.com