lubies 

 
marseille le soir
les cafés de marseille
sont plus beaux que le port
les marins s'y asseyent
dans des carosses d'or

ou bien sur leurs épaules
déchargent des bateaux
pleins des glaces du p√īle
de fruits et de gateaux

jean cocteau [1920]


 
 
la bande | seignolle
claude seignolle me fait l'honneur de son amitié
nous sommes en relation régulière
il est mon ma√ģtre en sorcellerie !

[marie la louve]
[les forces noires]

[site officiel de claude seignolle]


 
 
la bande | paul
paul brady
nos parcours se ressemblent
inspiration, respect
l'un des meilleurs chanteurs de cette génération

[paul]


 
 
la bande | andy
andy irvine, un vieux, & précieux ami
son site est généreux et plein de ressources

[andy]


 
 
lac
une vision de paix et de tranquilité, signée eichenberger [si je décripte bien !]
huile sur bois 21 x 27

trouv√©e chez les compagnons d'emma√ľs √† saint amand montrond [18]

pendue près de la tête de mon lit


 
 
the original carter family
une grande inspiration, pour les polyphonies vocales, le répertoire, l'autoharpe...
une institution dans la musique traditionnelle nord-américaine
maybelle, sara & a.p. [alvin pleasant] carter font partie de ma famille

l'inspiré label allemand bear family records a publié un magnifique coffret de 12 cds, accompagné d'un très beau livre, relatant la saga de la famille et illustré de nombreux documents de très belle qualité, sous le titre : in the shadow of the clinch mountain
c'est un recueil d'enregistrements et d'entrevues r√©alis√©s entre ao√Ľt 1929 et octobre 1941
il constitue une collection très complète du répertoire de la famille

[the original carter family / in the shadow of the clinch mountain]


 
 
la bande | martin
martin carthy les soixante premières années

dimanche 20 mai 2001
gabriel √©tait invit√© par son ami martin carthy √† c√©l√©brer son soixanti√®me anniversaire lors d'un concert au the√Ętre apollo d'oxford
hommages et souvenirs des grands noms du folk & du folk-rock anglais, programme :
fairport convention, martin carthy, leon rosselson, roy bailey, john kirkpatrick, dave swarbrick, ashley hutchings, maddy prior & rick kemp, steeleye span, gabriel yacoub, bampton morris, brass monkey, tom robinson, waterson:carthy, ralph mc tell
l'organisateur, neil wayne, free reed records & music, a publié "a carthy chronicle", résumé complet de la carrière de martin pour célébrer l'évènement
on y apprend :
... un autre am√©ricain c√©l√®bre rendit visite √† martin en 1964, paul simon. simon s'installa dans le vieil appartement de carthy, au 184 haverstock hill, et martin lui montra son fameux arrangement de guitare sur la chanson traditionnelle "scarborough fair". un arrangement tr√®s semblable, et l'ajout du "cantique", la m√©lodie en contrepoint de paul, se retrouva sur l'album de simon & garfunkel "parsley, sage, rosemary & thyme". pas de probl√®me sauf que simon & garfunkel √©taient cr√©dit√©s comme compositeurs. les instances comp√©tantes se d√©brouill√®rent avec cette situation, les carri√®res de martin et de paul prirent des voies diff√©rentes et ils ne se virent plus pendant 35 ans. puis, contre toute attente, en octobre 2000 [apr√®s que neil wayne l'e√Ľt appell√© pour lui demander d'apporter son t√©moignage en vue de la publication des carthy chronicles], simon appela martin
la réconcialliation fut spectaculaire car peu de temps après, les anciens rivaux célébraient leurs retrouvailles avec un duo plein d'émotion de "scarborough fair", lors du concert final de paul simon à l'hammersmith apollo de londres

[présentation de martin par paul simon]
["scarborough fair" par martin carthy & paul simon]


 
 
la bande | mike & lal
mike & lal waterson bright phoebus

un de mes préférés
ces chansons ont hant√© mon √Ęme depuis que je les entendis pour la premi√®re fois

le sourire triste de lal me manque

child among the weeds
fine horseman
never the same
the scarecrow
winifer odd
red wine & promises


 
 
la bande | le grand john
east of eden
publié en 1952, [année de ma naissance] east of eden fut, selon steinbeck, une "histoire de son pays et sa propre histoire"

john steinbeck, 1902 | 1968 +

[contact]


 
 
la bande | gaston
ce qu'en dit gaston

des g√Ęteux qu'on dit immortels,
des louftingues en redingote
l'adorent au pied des autels
de leur ligue de patriotes :
des écrivassiers de mon cul
en touchants mélos d'ambigu
ou romances pour maisons closes
nous chantent cette horrible chose :

la guerre

gaston couté
1880 | 1911 +


[gaston]


 
[1][2][3][4][5][6][7][8][9][10][11][12][13]

[contacts]  [lettre d'information]  [liens]  [boîtes]  [poèmes] [lubies]

gabrielyacoub.com